Prêt d'œuvres

Alexander Costello, All You Need To Know Right Now (1) 2001, (c) A. Costello

Afin de favoriser une rencontre physique avec une ou des œuvres originales, il est également envisageable de procéder à des prêts d’œuvres hors les murs. Le Frac Aquitaine propose aux enseignants, de programmer au sein de leurs établissements une ou deux exposition(s) d’œuvres vidéo de la collection du Frac Aquitaine (dans le cadre du dispositif « Un établissement -  une œuvre »). Cette offre est valable pour les collèges, lycées, universités mais aussi pour les associations ou structures culturelles régionales. Une convention de prêt est à signer afin de déterminer les engagements de chacun. Pourquoi l’art vidéo ? Car c’est un médium artistique en plein essor, incontournable dans l’histoire de l’art contemporain et pourtant souvent méconnu.

 
LA VIDÉO : TOUT UN ART !
Module vidéo 1

2d degré et enseignement supérieur
L’art vidéo est une pratique artistique qui utilise comme outil et matériau l’image vidéo, qu’elle soit analogique ou numérique. Les dispositifs de visionnage sont innombrables. Ils découlent d’une réflexion approfondie de la part de l’artiste, quant à la place et au statut du spectateur. Contrairement au cinéma ou à la télévision, l’art vidéo se passe le plus souvent de réseaux de diffusion complexes et contraignants, et à ce titre échappe à un formatage qui autorise une plus grande liberté dans la création. L’artiste vidéaste expérimente, recherche, explore toutes les potentialités de l’image et interroge le spectateur de manière souvent radicale. Aujourd’hui, la vidéo a infusé tous les champs de la création contemporaine, facilitée en cela par la démocratisation des outils numériques.
Avec les œuvres de Bertille Bak, Hervé Coqueret, Alexandre Costello et Bertrand Dezoteux.

L'exposition La vidéo : tout un art ! est accompagnée d'un dossier pédagogique téléchargeable ci-dessous.

LA VIDÉO : CORPS EN JEU ?
Module vidéo 2

2d degré et enseignement supérieur
Comment les œuvres vidéo de la collection du Frac interrogent la place du corps ?
L’art vidéo nous convie à une mise en scène du corps et de son image, ainsi qu’à des expériences multisensorielles. L’enregistrement vidéo est devenu un moyen de surveillance mais aussi un outil pour l’auto-observation. Ces dispositifs sont largement exploités par les artistes dès les années 1970, utilisant la simultanéité de la prise de vue et de la diffusion des images. Les trois artistes sélectionnés par le Frac Aquitaine ont des approches techniques et esthétiques très différentes mais travaillent en commun dans un territoire où le corps, le leur ou celui de l’autre, est questionné et mis à l’épreuve.
Avec les œuvres de Marcos Avila Forero, Antoine Dorotte et Jacques Lizène.

L'exposition La vidéo : corps en jeu ? est accompagnée d’un dossier pédagogique téléchargeable ci-dessous.
Ce module peut-être accompagné par le documentaire Le corps à l'œuvre réalisé par Geörgette Power abordant la question de la représentation, de la place du corps dans l'Histoire de l'art et la collection du Frac.

Calendrier : pour des raisons d’organisation prévoir la demande à partir du mois de mars précédant l'année scolaire.
 Durée du prêt : en fonction du projet.


Tarif : 80 euros (forfait) et assurance prise en charge par l’établissement.
Renseignements : eg@frac-aquitaine.net, 05 56 24 90 85
 

Documents disponibles :